Les 3 choses à vérifier sur votre contrat Madelin Retraite

Les 3 choses à vérifier sur votre contrat Madelin Retraite

150 150 Synergies

La garantie de la tables de mortalité de la souscription :

L’allongement de la durée de la vie fait que les tables de mortalité des assureurs servent des rentes de moins en moins importantes pour un capital donné. Ainsi 300 000 € de capital donnaient près de 25 000 € de rente annuelle en 1986 vs. moins de 15 000 € vingt ans plus tard en 2006. Certain contrats proposent une garantie que la table utilisée au jour de la retraite sera celle valable au jour de la souscription. Cet avantage nous parait énorme et évident !

La qualité de la gestion financière :

L’horizon retraite permet d’adopter une gestion dynamique avec une part significative d’actions. Mais attention : celui qui a investi 500 € par mois depuis 20 ans sur le CAC 40 n’a pas forcément plus capitalisé que s’il avait mis cette épargne sous son matelas ! Plus que jamais il faut oublier la gestion “benchmarkée” les fonds indiciels et autres ETF.

Il nous parait évident de faire appel à des gérants globaux adoptant des allocations flexibles ou “total return”. Malheureusement ce type de gestion n’est pas forcément le fort de nos banques et assurances traditionnelles et l’intervention d’un conseiller indépendant sera nécessaire pour vous proposer un contrat ouvert sur un grand nombre de gérants. Assurez vous ensuite que votre conseiller suit bien vos placements et vous recommande les arbitrages nécessaires quand un fonds montre des signes de faiblesse.

Les contrats Madelin sont transférables !

Pas de panique : contrairement aux contrats d’assurance-vie les contrats Madelin Retraite sont transférables. Il vous en coûtera en moyenne 1% de frais de sortie, mais le jeu en vaut la chandelle pour mettre en place une gestion efficace dans un contrat bien conçu.

Laisser une réponse